mercredi 10 juillet 2013

Mellerio, l'Histoire 3 eme Partie de 1935 à nos jours



Journal "La semaine à Paris " avril 1935.





Cliquez sur toutes les images pour agrandir


Qu'exposaient ils ?


1935 Dans La revue "Femmes de France" du 26-5-1935 un aperçu.

Le bon vieux temps. Récemment une exposition organisée par l'Aide aux enfants paralysés, sous le haut patronage de Mme la duchesse de Guise, rassembla dans la galerie Mellerio. les spécimens les plus rares de l'orfèvrerie et du bijou d'autrefois.

Huit siècles de production artistique. Des pièces rarissimes comme le fameux collier de Charles-quint avec ses 22 chatons, son pendentif enrichi de perles, de rubis, de brillants, prêté par le baron Maurice de Rothschild. Comme ce portrait-miniature de
la reine Marie-Antoinette que la souveraine offrit à son amie la princesse de Lamballe,en y ajoutant le don d'une tresse de ses cheveux et d'un rébus en diamant.
Voici le samovar en vermeil offert par Napoléon Ier, au duc de Bassano, la petite cuirasse d'enfant en argent semée de fleurs de lys du duc de Bordeaux, l'émigrette, le yo-yo en or du Dauphin Louis XVII, le grand collier en turquoises de Stéphanie de Beauharnais, un coffret des Menus-Plaisirs contenant vingt bourses de jeu armoriées.
Que d'esprit, que d'imagination aussi ! Cette Coupe à boire dont le pied est remplacé par un petit moulin à vent. Le buveur, soufflant par un ajustage spécial, mettait en mouvement les ailes du moulin. La force de son souffle, inscrite par l'horloge du moulin, était récompensée par une rasade plus ou moins généreuse suivant le.dynamisme de son estomac.
Et cette coupe date du XVI eme siècle ! On savait boire avec esprit en ces temps lointains.
Cette double coupe de fiançailles est composée de deux cônes, ajustés par des personnages dont les bras forment les anses.
Le fiancé buvait dans la plus grande coupe et, la renversant dextrement, faisait emplir la petite coupe qu'il offrait à l'élue de son coeur. Des esprits malicieux observaient qu'à notre époque des cocktail-parties, l'ordre de remplissage eût été sans doute inversé...
Admirez ce porte-parfum ouvrant de 1515 en or ciselé, orné de la devise de François Ier :
Virtus. Le galant roi l'offrit à sa soeur Marguerite de France. En appuyant sur le bouton supérieur on voit huit petits secteurs se développer en croix — comme une marguerite — présentant leurs cassolettes emplies de parfums différents.
Et cette pièce curieuse — XVI eme siècle à la griffe acérée et courbée montée sur un socle d'or et d'émaux. C'est un cure-dents. Aujourd'hui nous mettons l'or autour des dents et nous utilisons les plumes d'oies.
Et que de noms charmants : Aiguières, Ménagères de table, Verseuse, Rafraîchissoir, Drageoir, Saupoudreuse et ce chef- d'oeuvre : Petit bouillon en porcelaine de Chine coquille d'oeuf, en or ciselé, qui appartint au maréchal de Saxe !
Nous en sommes, hélas! aujourd'hui aux restaurants automatiques et aux abreuvoirs à tickets.




Bracelet annoté par Sotheby's-"signé Montura Mellerio Hos Madrid," ce qui veut dire que les clients ont fourni les pierres et que Mellerio en son magasin de Madrid a fait la monture



 

Un Meller qui fait dans les cadres dorés, et en 1935 nous avons toujours le magasin du 16 rue de la Paix



1936
Pierre de Trévieres signe un reportage dans femmes de France sur la Malédictions des diamants.



1937




1938


Mellerio est  toujours  en location dans son magasin du 16 rue de la Paix

D'ailleurs le peintre Chirico écrit à Germain Seligmann.
7. Postcard (18 July 1938)
Mr. Germain Seligmann 9 rue de la Paix (France) Paris
Milan 18 July 38
Dear Mr. Seligmann,










1938, Journal Femina







1939 en Fevrier ; le Journal des Débats "JDD" titre 

"L'épée d'académicien de M. Charles Maurras .Le Front national vient de clore la souscription qu'il avait organisée pour offrir à M. Charles Maurras son épée d'académicien.
Des Français de toutes les nuances politiques de l'opinion nationale ont tenu à verser leur obole.
L'êpée, oeuvre du sculpteur Maxime "Real del Sarte a. été exécutée par les ateliers de la maison Mellerio dits Meller elle sera offerte à l'illustre académicien au cours d'un vin d'honneur qui sera servi le samedi 4 mars, à 5 h. 30,à la Salle Wagram, 39, avenue de Wagram.
Les hautes personnalités du monde des lettres, des arts, des sciences et de la politique, seront présentes.
On peut, dès maintenant, retirer des cartes de participation au vin d'honneur (8 francs) Au Front national, 9, rue Littré (6°) à l'Action Française, 1, rue Boccador (8e) au parti républicain national et social, 26, avenue de l'Opéra .


Real de Sarte a créé la Statue de Jeanne D'Arc au vieux Marché à Rouen, j'ai vécu 65 ans à Rouen donc...dès 1908 Del Sarte s'engage chez les Antidryfusards, il fut plus a droite que ceux de l action française, parmi lesquels il militait.Compagnon de Maurras, Daudet, Bainville, Maurice Pujo, Leon de Montesquiou, il était nationaliste, monarchiste et catholique fervent. Il sacrifie au culte de Jeanne d'arc au point d'être emprisonné dix mois à La Santé. Pendant la derniere guerre, il obtint la francisque.




Arrosoir de Mellerio

1940 Dans le Journal des Débats



Au 9 rue de la Paix se trouve toujours Germain Seligmann, qui en  novembre 1940 voit ses merveilleuses collections d'antiquités et biens personnels, volés par les Nazis. Sur un état de restitution récent, on peut apprendre que les Musées de France avaient récupérés en grande partie ses biens, et qu'il a fallu le rapport "Mattéoli"  pour que ceux ci restituent certains objets d'art qui avaient été volés aux juifs et ce  52 ans après.


Le vitrail du début du XVIème siècle " Saint Pierre " a été saisi chez Jacques Seligmann, 9, rue de la Paix à Paris, par l'ERR le 5 novembre 1940 et enregistré sous le numéro " SEL 538 ". Il est revenu le 25 septembre 1947 par le 21ème convoi en provenance de Munich. Il a été restitué aux ayants droits de Jacques Seligmann le 3 décembre 1999.

En  décembre 1940 le Militarbefehlshaber in Frankreich, commandement militaire installé au "Majestic" Paris, s'était aperçu que Mr Ostertag était parti aux états unis en décembre 1939 et que l entreprise était privée de son dirigeant , donc suspect!! Le commandement allemand savait qu'il était décédé, mais sans héritiers connus. Pour eux le nom avait toutes les apparences de la "Juiverie" et il fallait liquider cette entreprise.



La mise en oeuvre de ces dispositions fait l’objet d’une 
« Instruction pour les Commissaires-gérants d’entreprises juives », édictée par le Militärbefelshaber in Frankreich (désormais MBF) et signée du général Von Stülpnagel, en date du 12 novembre 1940. La tâche qui leur est assignée est claire :  supprimer définitivement l’influence juive dans l’économie française »………………


Journal L Officiel 1940 Cliquez pour agrandir
Sans attendre de plus amples renseignements, le 6 janvier 1941, ils décident de nommer directement un administrateur provisoire "Mr Maurice Mellerio". 
Avec quels critères? je n'ai pas encore découvert les raisons de ce choix.
Certains administrateurs étaient nommés suite à consultation de la Chambre Syndicale de la Rue du Louvre, mais Mr Mellerio fut nommé par les Allemands.
Il fallait en tous cas une grande confiance dans le Maréchal et dans les allemands pour assumer ces charges, car dès le 14 avril 1941, la France libre fait savoir de Londres, que l'Aryanisation des biens juifs sera anulée.
Pendule vendue par Arnold Ostertag

Monsieur Maurice Mellerio se mit au travail, il avait déja adressé un premier rapport le 16/12/1940, mais le 6 mai, il précisait au CAQJ que Mr Ostertag était "Aryen".
Monsieur Maurice Mellerio remplit donc le 21 juillet 1941  la fiche questionnaire pour le commissariat aux questions juives présidé par Mr Fournier (voir ci dessous sa brillante carriere), ou il précise que Monsieur Ostertag était de nationalité Suisse (né à Lucerne le 19/2/1883) qu'il était décédé en Amerique, que sa femme devait y résider encore, et qu'il n'appartenait pas à la communauté israélite, ni ses ascendants.
Il précise aussi que l essentiel des stocks  est dans des  coffres en Zone libre. Une autre précision que nous retrouvons sur son papier à lettre et dans le rapport de Monsieur Mellerio nous apprend qu'il avait une succursale à Cannes
Cette Confiscation aurait du s'arrêter des 1940!!!

Cadre or malachite, laque noire, vendu par Ostertag
Vente Sotheby's


Dans une autre lettre , Monsieur Mellerio indique qu'il existait plusieurs coffres en banque dont un à la société générale, une Cadillac, une propriété à Rambouillet et que vérification faite sur place , le jardinier est appointé par le magasin de la place Vendôme.
Le notaire et les avocats des héritiers estiment qu'il n'y a pas lieu de vendre ce fonds de commerce, donc Monsieur Mellerio demande à être relevé de ses fonctions et remet son rapport à l'hotel Majectic.
Entre temps, en janvier 1941, le commandement allemand  avait  désigné un administrateur Judiciaire Monsieur Gaché. Celui ci s'aperçut qu'il y avait déjà un administrateur de nommé, et propose de se retirer.
Le commandement militaire en France maintient Mr Gaché comme administrateur  judiciaire puisque le Militärbefehlshaber in Frankreich, désire que les fonds de commerce soient vendus et désigne Monsieur Mellerio comme administrateur provisoire.
Le 9 janvier 1941, le Militärbefehlshaber in Frankreich, écrit au service du contrôle des administrateurs provisoires..

Objet: Maison Ostertag:
En réponse à votre lettre du 16 décembre 1940, je donne mon adhésion à la solution que vous proposez, les pouvoirs de Mr Mellerio lui permettent de s'assurer en Monsieur Gaché un collaborateur indiqué (sur frais de la masse)
Signé le Chef du commandement militaire Allemand en France

Il semble que Mr Maurice Mellerio soit resté administrateur, en effet arrive la fin de la guerre et les Héritiers de Mr Ostertag peuvent lui réclamer ce qui reste de l affaire paternelle.



Mellerio 1945
le 24/7/1945 soit presque un an après la libération de Paris le "Service de restitution, au ministère des finances" précise a propos de l administration provisoire que la maison Ostertag n'a jamais été juive.

La commission Mattéoli  indique  au sujet de la restitution



Pour la Seine où 30 000 dossiers d’aryanisation avaient été ouverts, et pour la plupart des départements de la zone occupée où l’on avait compté autour de 11 000 spoliations, l’ordonnance du 14 novembre « relative à la nullité des actes de spoliation accomplis par l’ennemi ou sous son contrôle est le premier acte qui compte. Elle prévoit que les personnes physiques ou morales dont les biens ont été placés sous administration provisoire rentrent de plein droit en possession de leurs biens dans un délai d’un mois après sommation faite par l’intéressé. La restitution doit être constatée par un procès-verbal dressé en quatre exemplaires. Les administrateurs provisoires doivent rendre des comptes détaillés de leur gestion dont ils sont personnellement responsables. Un mois leur est accordé pour se déclarer à la direction du blocus qui prend la tutelle des restitutions au ministère des Finances. Quand les propriétaires sont absents ou hors d’état de reprendre leurs affaires, les A P. sont considérés comme gérants d’affaires et tenus de continuer leur gestion jusqu’à ce que le propriétaire leur réclame leurs comptes. Cependant, à la requête des ayants droit, desfamilles ou du ministère public, le président du tribunal peut nommer un autre administrateur provisoire, qui peut être un parent ou un allié. C’est, en apparence du moins, une mesure très positive pour les spoliés dont elle rappelle clairement les droits.


 Les héritiers écrivent 
"Monsieur Mellerio avait été nommé administrateur, il s'est acquité de sa gestion, et nous pouvons lui donner quitus"
Certains administrateurs ne voulaient pas partir tant qu'ils n'avaient pas le quitus des comptes. De même après guerre certains acheteurs d'affaires aryanisées ne voulaient pas rendre ces biens , et certains arrivèrent par diverses procédures a conserver l'affaire.
Quand à ceux qui ne sont pas revenus des camps!!!!

Archives Nationales, dossier AJ 38/3046 à 3175 dossier 22

*Fournier, Pierre-Eugène (inspecteur des finances, dirige le service des administrateurs provisoires [SCAP] au Commissariat Général aux Questions Juives) : n'est pas inquiété à la libération. Président de la SNCF jusqu'en 1946, administrateur de la Compagnie du Canal de Suez. Dans sa notice du Who's Who de 1950, omet d'indiquer son passage à la tête du SCAP. Mort en 1972.



Très beau modéle, typique des années 1940 la maison Mellerio  n'étant pas juive, mais très catholique a travaillé toute la guerre, comme beaucoup de patrons durant l occupation.

1941


Bracelet "clous" or et rubis de Mellerio
Christie's qui a au moins vendu deux fois ce bracelet en or jaune et rubis le  décrit comme une suite de corne d'abondance, Sylvie Raulet le situe entre 1940 et 1950, Melissa gabardi dans les années 1940


Ce bracelet très semblable de Mellerio aurait été fabriqué vers 1940, je dirais un peu plus, c'est dans la lignée des bracelets "Tank" (a cause des chenilles de chars d'assaut) il est aussi décrit comme une  ligne de clous.



Dans l'art et la mode de 1941 , cette calèche en haut de la page qu'on trouvera sur nombre de bijoux



Ce publi reportage est aussi dans la revue "l'Art et la mode" de 1941, les bijoux sont de Mellerio


Ce bijou  de 1941 ou 1942 a été vendu récemment à Drouot

1941


1941 ce poudrier avec motif reprenant la  calèche


A gauche la fille de Paul Marie Raphael Mellerio , championne de tennis au stade Pierre de Coubertin en 1941



La même Paulette Mellerio en 1941 au stade Roland Garros

1942




L'Officiel de 1947



Revue l'Officiel de 1947



Etonnant collier de Chien en or et diamants dans l'officiel de 1947


1948


Clip en diamants de Mellerio



Bijou de Mellerio dans la revue L Officiel de 1948, n'oubliez pas de cliquer sur la photo




Broche deux oiseaux sur la branche de 1948-1950



Un collier tuyau à gaz 1950, en dégradé avec un clip de forme triangulaire en platine, deux rangées de baguettes diamants flanquées de pavés de diamants taille brillant fabriqué par Mellerio aux alentours de 1930, signé Mellerio et vendu par Christie's



Bracelet signé:  Mellerio: travail des années 50, tissage de fils d'or, rubis , émeraudes, diamants


Formant un bouquet stylisé, pavé de petits rubis ronds et diamants ronds demie taille, monture en or gris monture signée par Mellerio

Fin de la troisième Partie

vendredi 5 juillet 2013

Van Cleef et Arpels: Publicités inconnues de l'entre deux guerres,.


Cliquer sur toutes les photographies pour les agrandir
Il suffit de cliquer sur la croix en haut à droite pour revenir dans l article
On cherche, je cherche, on trouve, je fais connaissance de conservateurs de musée ou d'archives, un jour, ils trouvent des merveilles dans leurs cartons, ils se souviennent de mes recherches, hier l'une d'elle m'envoie un journal de 1925.
Intrigué par la signature de la couverture, Marcel Arnac, je cherche s'il reste une trace et je découvre que c'est beaucoup plus qu'une trace, une carrière courte mais brillante.

Marcel Arnac, de son vrai nom Marcel Fernand Louis Bodereau, né le 10-10-1886 à Paris et décédé le 25-8-1931 à Nanterre fut un illustrateur, un humoriste et un écrivain , illustrateur et humoriste,Il eut également une carrière de dessinateur publicitaire et fut scénariste de films de court métrage.




J'ouvre le journal, et je tombe sur cette magnifique publicité.
1925, Emile Puissant, le mari de Renée Rachel Puissant Van Cleef , était le responsable très inventif de l'époque en matière de publicité, je ne crois avoir jamais vu cette publicité, c'est d'autant plus émouvant.  cette publicité n'était-elle que pour ce Journal sur  Nice?
Et comme je suis curieux, je cherche a traduire la signature de cette publicité inhabituelle de Van Cleef. J''essaye Jaquelux, et... voici ce qu'en dit Wikipédia..
Lucien Jaquelux alias Lucien Toniet est un Chef décorateur, un réalisateur, un scénariste, assistant réalisateur et un illustrateur français .Il a illustré un certain nombre d'ouvrages, notamment leur couverture. Il réalise également des estampes et dessins de femmes dont certaines érotiques pour le magazine de charme Le Sourire entre 1924 et 1933. Parallèlement il mit ses talents artistiques au service du cinéma. Il exerça la profession de décorateur de plateau, puis devent assistant réalisateur avant de devenir lui-même réalisateur.

Notre publicité date de 1925 a cette époque il travaillait pour des magazines de charme comme la revue "Le Sourire"





La version Française est de Jaquelux pour ce film "Sonore, chantant et parlant français


J'en reçois une deuxième du 4 mars 1928, sur la couverture, il est dit "Revue Parisienne hebdomadaire",
Merveilleux dessin, l'ombrelle donc le soleil, les palmiers, des gens qui s'aiment, en raccourci, le bonheur sur la Riviéra. Sobriété du trait.


Mais tout a changé en trois ans. 
Emile Puissant s'est tué au volant de sa voiture, au Cap d'Ail, dans le virage de la teinturerie.
La fille unique d'Alfred Van Cleef, Renée Rachel Puissant-Van Cleef, reprend les rênes, son père l'adore, après sa mort, il lui léguera toutes ses actions, pour que la majorité reste aux Van Cleef.  De 1926 à 1940 elle aura en charge cette publicité , mais aussi la direction artistique qui nous offrira la plus belle période de Van Cleef & Arpels Publicité simple  mais efficace.


Je reçois un troisième numéro du 29 décembre 1929, et à l'intérieur, une publicité


J'en ai vu des publicités de Van Cleef & Arpels, et cela prouve que je suis ignare, je n'ai jamais vu celle là, c'est de 1929 avec trois lignes!!
VAN CLEEF &ARPELS INC
671 Fifth Avenue
NEW-YORK

Jules Arpels était parti installer une succursale à New York en 1929, il ne pouvait prévoir cette grande crise de 1929, alors peu de temps après, la mort dans l'âme, il est revenu a Paris. Il devra attendre 10 ans pour y revenir, avec Claude Arpels, et là malgré le suicide collectif qui se prépare, il arrivera à tenir, face à un public et à une période  difficile.

Mais, en regardant de près cette colonne Vendôme, elle est signé Falcucci, le net déborde de dessins, d'affiches  de lui, je le mets au niveau de Paul Colin
Robert Falcucci (10 Avril 1900 - le 13 mai 1989) était un illustrateur français. Il est né à Chateauroux, originaire du village de Verdesis en Castagniccia en Corse et Solange Fabulet, Initié au dessin et à la peinture par Cécile Cavaillé-Coll , petite-fille du célèbre facteur d’orgue, Aristide Cavaillé-Coll (1811-1899), peintre et dessinateur.

Il a rencontré Emmanuel Cavaillé-Coll (1860-1922), frère de Cécilia, designer et aquarelliste de renom. Il a travaillé pour Renault constructeur automobile 1923-27, Il dirigera la création de nombreuses pages de publicité dans les magazines, en particulier pour Omnia et Automobilia Il a travaillé pour le couturier Paul Poiret (1879-1944) en 1928.Falcucci a signé plusieurs publicités pour des industries et des commerces de luxe. Dans les années 1930, il a illustré le programme du Rallye Monte-Carlo et une affiche PLM Juan les Pins-Antibes .Il faut voir ses œuvres sur


Car je ne puis relater ici une carrière aussi bien remplie.Allez aussi sur.

Je vous conseille même de regarder tout le site

Falcucci: Monaco 1930


Cliquer pour agrandir
Page de couverture de la Revue Pratique de l'Automobile Omnia,
numéro 77 d'octobre 1926
  

Cette publicité est de 1925, le dessin est signé RAP, si un lecteur connait, j'aimerais qu'il m'en fasse part


Cliquez pour agrandir l image

Je ne crois pas non plus avoir déjà vu ces deux nécessaires de 1927 , ou Vanity Case, celui de droite avec des émaux qui doivent être de Makowsky.